Accueil

  Recherche




Recherche détaillée

  Galeries

  Derniers articles

  Liens


Vous êtes ici: Accueil du site >

Articles


 Endurance équestre : beau spectacle à Coatelan, article publié le Mon, 02 Feb 2009 22:32:42 +0200


Patricia Marquet et Jonquille de Bélan irrésistibles
C’est au sprint que la 120 de Coatélan a été remportée. A ce petit jeu, Jonquille de Bélan montée par Patricia Marquet est intouchable. Le deuxième est Jean-René Laousse avec Jade. Jean-Yves Le Brun est troisième avec Lucky des Primevères. C’est Rose-Marie Talibart qui arrive ensuite, prenant la première place sur le CEI** avec Gaétane de l’Arrée en disposant de Jack Bégaud sur Mike. Sixième et troisième du CEI, Julien Goachet sur Jassan Timothy apporte une satisfaction de plus à l’écurie Talibart.
Dans l’espoir d’une meilleure fréquentation, la 120 de Coatelan avait été avancée en mai cette année. L’organisateur Jean André envisageant même de ne pouvoir continuer à maintenir ce rendez-vous pourtant bien inscrit dans le paysage. Il y eut finalement 58 inscrits (dont trois non partants) contre 34 en septembre 2007. 25 couples s’étaient alignés sur le CEI** (un non partant). 35 se sont classés sur les deux épreuves confondues (17 sur le CEI). Une forte représentation du Sud emmenée par Jack Bégaud a grossi les troupes. Dans leur assistance beaucoup de jeunes et bons cavaliers qui ont pu découvrir sinon apprécier les charmes de la Bretagne et passer de bonnes soirées.
Cette édition a été particulièrement arrosée ce qui a rendu le circuit particulièrement glissant par endroit, modifiant la gestion de la course par les cavaliers. Beaucoup de regroupements se recréant pendant les difficultés. La source de la pollution de l’eau qui affecte la péninsule bretonne ayant été trouvée, cela a aussi modifié la physionomie de la course. La quatrième boucle s’est révélée plus roulante car une montée a été supprimée pour éviter un périmètre de captage d’eau et régler définitivement ce problème endémique. Un notification a également été faite au chevreuils et autres sangliers de ne plus pisser par là, nous dit-on.
« Elle chaloupe »
Patricia Marquet était déjà vainqueur de la 120 de Plésidy avec Jonquille de Bélan sous une pluie bien plus forte encore qu’à Coatélan cette fois. Elle était tout heureuse de retrouver la jument anglo-arabe que son propriétaire avait récupérée mais lui a confiée à nouveau par manque de temps pour s’en occuper lui-même. C’était sa troisième participation à cette course de Coatélan. Les deux précédentes elle avait été éliminée pour boiterie avant les explications finales. Cette fois, cela a bien failli aussi être le cas. En effet, Jonquille, c’est une belle pépé et elle chaloupe ! Ainsi aux allures sur le trotting, les vétérinaires peuvent penser qu’elle est irrégulière. C’est difficile à juger, mais quand on le sait cela permet d’éviter une élimination inutile. Bien leur en a pris de la laisser repartir donc puisque l’on a eu un final de toute beauté.
Partie 8ème à 3’45’’ de Rose-Marie Talibart et Gaétane de l’Arrée, fameuse pour sa récupération et souvent abonnée à cette place, elle a rapidement rejoint le groupe de tête. Une fois installée là, impossible de prendre l’ascendant sur Jonquille, onze ans. Elle a un tempérament de feu et un mental d’acier. Elle veut gagner. Jack Bégaud, présent avec Mike (DSA de huit ans) en avait déjà l’expérience avec Lucky de Luc à Plésidy où il avait pris la troisème place derrière la cavalière et Samantah Bodros et Ira Salou. Si on s’approche d’elle, « on la pousse ! ». Même constatation de Jean-René Laousse, battu au sprint et deuxième de l’épreuve avec Jade. Une jument OI de onze ans avec laquelle Jack se classera 6ème sur la 160 de Saint-Galmier.
Le troisième, à dix secondes, est Jean-Yves Le Brun en son jardin avec Lucky des Primevères (SF). Une belle réussite pour la première sur la distance du hongre de neuf ans. Les Bretons se souviennent notamment de la victoire du couple sur la 90 de Landivisiau l’an passé où le cheval avait montré les capacités de son « moteur » comme le dit son cavalier alias, désormais, Lucky Luke.
Coup double de l’écurie Talibart
La quatrième à franchir la ligne à 28’’, c’est Rose-Marie Talibart avec sa fidèle Gaétane de l’Arrée. Elle est aussi la première du CEI**. Du baume au cœur de la cavalière de Huelgoat qui rend la pareille en battant Jack Bégaud au sprint. Ce dernier lui avait soufflé la victoire sur la 160 de Landivisiau l’an dernier avec Lucky de Luc. Cette fois avec Mike, un fils d’Arquès Perspex, il a déferré sur la quatrième et termine à une seconde derrière la jeune fille.
A 1’57’’ de Jonquille, c’est Jassan Timothy (CS) qui arrive avec Julien Goachet. Ce qui fait une troisième place sur le podium du CEI**. Confié par Pascal, le père de Rose-Marie, c’est un coup double pour l’écurie Talibart. Jassan a déjà un bon palmarès avec le jeune cavalier international et entraîneur avec une 4ème place sur la course de Plésidy déjà citée, une dixième en équipe de France sur la 160 CEI*** de Kreuth seniors, puis une sixième au Pertre.
Jean-Michel Grimal (CEI) est septième au scratch avec Farasa (OES) avec qui Jack Bégaud s’était classé troisième ici-même l’an dernier lors d’une course d’anthologie remportée par Lisa et Jean-Luc Riou avec Indices et Jackson Armor.
Des jeunes qui montent
Viennent ensuite, toujours sur le CEI, Cendrine Henry et Kélie de Retardais (AA), Dominique Plassard et Laouen du Faut Vras (DSA), puis Pierre Ollivier sur Lidylle Armor (DSA).
Il en est un qui a été vivement applaudi à la remise des prix. C’est le jeune Vincent Auffret qui brille sur le circuit avec la petite Kenny (ONCP). Pour leur troisième engagement sur cette distance, ils se classent à nouveau et cette fois ils prennent la quatrième place en Amateur élite.
Juste après il y a la jeune Tiffène Tareau et Lama de Guerdual dont c’était la première 120. Une performance réalisée sur leur habituel terrain de jeu, ce qui n’enlève rien à leur mérite. On trouve ensuite Nathan Coriou sur Menvise Quatre Vents (DSA) qui obtient son deuxième classement pour son deuxième engagement, le premier pour la jument de huit ans. Et enfin Marion Belleil avec Jaïna de Mai (DSA), deuxième classement sur deux également et pour la jument de onze ans aussi. Tous trois étant inscrits en Amateur élite également.
Une distinction qui n’a pas cessé d’alimenter les conversations. Le classement scratch semble importer plus sur le terrain. Comme à Huelgoat ce sont des Amateurs élite qui sont arrivés les premiers. Cette fois, les cavaliers du CEI étaient plus près. Il est certain qu’ils se prennent au jeu de la course mais peut-être se doivent-ils aussi d’imposer leur marque et aussi d’assurer le spectacle.
Pierre Jambou
Un compte-rendu du CEI** - et 130 Amateur élite – de Coatelan/Plougonven (Finistère) le 17 mai 2008

Voir tous les articles

  Panier


panier vide
NB: vous pouvez faire une sélection de photos à acheter en cliquant sur l'icône 'panier' de chaque photo désirée
Besoin d'aide ?

  Actus !


Suivez les actualités du site sur votre : facebook

  Alertes photo


Vous souhaitez être alerté par email lorsqu'une photo de vous est mise en ligne sur le site ? Dans ce cas inscrivez-vous :
S'inscrire


Nouveau !
Recherchez les photos sur lesquelles vous avez été identifiés :

  Derniers ajouts


BANNALEC_20180923_4593
BANNALEC_20180923_4590
BANNALEC_20180923_4588
BANNALEC_20180923_4578
BANNALEC_20180923_4564
BANNALEC_20180923_4548
306870 photos en ligne
Copyright © photos 2008: pierre jambou CNIL N° 1327756, création site web: ©

Valid XHTML 1.0 Strict